المحمـــــدية مـــدينة الـــبـرتقــــال تـــــرحــــب بضيوفيها الكرام

Perspectives de developpement a MOHAMMADIA

Une raffinerie de sucre à Mohammadia
La région des Beni Chougrane dispose de plusieurs atouts à même de contribuer au développement de son économie et, à ce titre, le secteur de l’industrie peut constituer un autre motif de satisfaction de par la position de choix qu’il occupe. C’est ainsi que le Comité d'assistance et de la localisation de la promotion d'investissement et régulation foncière (Calpiref) de la wilaya a validé 36 projets d’investissements dans divers secteurs se rapportant à l’industrie. Le plus important est la réalisation d’une raffinerie de sucre, production d’aliments de bétail et de station de stockage. Implantée dans la zone industrielle de Mohammadia sur une superficie de 12 000 m2 pour un coût global de 1,06 million de dinars, la raffinerie contribuera, à coup sûr, au développement de la région et à la résorption du chômage en créant dans un premier temps 311 emplois directs. L’autre projet d’envergure est l’unité de production de produits de pâtisserie et de boulangerie pour un coût d’investissement de 97 millions de dinars. Implantée dans la zone industrielle de Sig, cet investissement s’étalant sur une superficie de 4 600 m2 créera 110 emplois directs. En outre, en matière d’industrie extractive, la wilaya de Mascara recèle un nombre important de gisements exploités ou susceptibles de l’être à court, moyen ou long terme. Calcaire pour cimenterie et agrégats, marnes et argiles pour cimenteries et briqueteries, pierres pour construction, sable de moulage pour fonderie, carbonate de calcium pour divers usages et marbre pour revêtement et bimbeloterie, telles sont les matières de l’industrie extractive répertoriées dans les différentes parties du territoire de la wilaya de Mascara. Leur exploitation a débouché sur la création d’unités industrielles dont la plus importante reste la cimenterie Lafarge de Oggaz, en plus d’une dizaine d’autres petites unités de production et de transformation de divers produits. À ces unités, vient s’ajouter tout un réseau de PME concentrées essentiellement sur la transformation agro-industrielle. Après l’agriculture, le secteur de l’industrie joue un rôle important dans le développement de la wilaya de par les produits écoulés sur le marché, mais et surtout pour la création de postes d’emploi.

Onze lycées en deux ans
Le secteur de l’éducation a connu ces deux dernières années un essor considérable et dispose désormais d’une bonne assise. En effet 7 lycées, 6 CEM et 18 groupes scolaires ouvriront leurs portes aux élèves à partir de la prochaine rentrée scolaire. 5 autres lycées et un CEM sont prévus pour la rentrée scolaire 2013/2014. Un record en la matière. Ces réalisations viennent conforter un secteur déjà bien nantis. Tandis que le secteur de l’Enseignement supérieur bénéficiera de 8 000 nouvelles places pédagogiques, d’une résidence universitaire de 3 000 lits, d’un restaurant central de 800 couverts, d’un amphithéâtre de 66 places. Quant aux enseignants-universitaires, ils se verront octroyés 130 logements et 5 villas individuelles. 
Le secteur de la formation professionnelle se renforcera par la réalisation de 4 instituts nationaux supérieurs de formation professionnelle spécialisée implantés à Sig, en cours de réalisation, et devra accueillir les stagiaires à la prochaine rentrée professionnelle à Mohammadia

ImageChef.com - Custom comment codes for MySpace, Hi5, Friendster and more le Perregaulois KRIM ARBI Ahmed vous remercie pour votre visite .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site