المحمـــــدية مـــدينة الـــبـرتقــــال تـــــرحــــب بضيوفيها الكرام

Perrégaux 2009

Les fêtes célébrées par la ville de Mohammadia sont la fête des Oranges tous les 15 du mois de janvier, la fête du diwane de sidi blel et de l'association bilalia dans le quartier Graba.

Les quartiers populaires de la ville de Mohammadia sont le quartier kouadria, bekhaitia, graba, Makanguia"tripoli",faubourg laurent dit Bourora,les castors,40 maisons.
La ville en lisant ses armoiries :

Le secret de sa prospérité : les plantations Oranges
L'eau : le barrage Fergoug est resté pendant longtemps le plus grand barrage d'Algérie
La locomotive indique que les chemins de fer ont joués un grand rôle dans le développement de Perrégaux qui dans les années 1950 comptait plus de 30 000 habitants
CASTRA NOVA est le nom de le petite bourgade romaine qui existait à cet endroit et dont il ne reste plus de ruines détruite Probablement par les invasions vandales
Le croissant et la main de fatima : origine Musulmane de cet endroitAprès l'indépendance de l'Algérie le 5 juillet 1962 la ville fut rebaptisée Mohammadia, mais avais demandé auparavant le nom du ministre des Affaires étrangères sous Ben Bella Mohammed Khemisti qui a été assassiné, mais ce nom a été attribué a une petite ville côtière prés de Bou Ismaïl "ex Castiglionne" prés d'Alger.

 

 

Mohammadia été rattachée au département d'Oran et depuis le dernier découpage administratif de 1983 la ville est un chef-lieu de daïra et une commune rattachée à la wilaya de Mascara.

 

L exode d'européens n'a pas été sans effets à la prospérité économique de la région et la ville plus particulièrement. La ville manqua de bonnes compétences dans l'agriculture ce qui sonna le glas de l'âge d'or de la ville, au bout de 30 ans dans les années 1990 L'envasement de la retenue du barrage Fergoug, ne put fournir suffisamment d'eau pour l'irrigation ni même de l'eau potable. L'agriculture sans eau ne peut exister ce qui s'ensuit est automatique ;

Toutes les usines de conditionnement d'agrumes sont fermées pour chômage technique, l'exportation cesse et toute la plaine d'el habra souffre de sécheresse et la ville subit les conséquences désastreuses.

Avec l'explosion démographique de la région qui avoisine aujourd'hui les 130 000 habitants le chômage, le manque de débouchés pour les habitants de la ville ne leurs laissent guère le choix que d'aller vers l'émigration soit vers les villes avoisinantes soit vers l'étranger les pays d'Europe principalement la France.

L'activité culturelle dans la ville de Mohammadia actuellement est dérisoire. Juste une petite maison de jeune qui n'arrive pas à contenir tous les jeunes de la ville.

 

 

 

ImageChef.com - Custom comment codes for MySpace, Hi5, Friendster and more le Perregaulois KRIM ARBI Ahmed vous remercie pour votre visite .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×