المحمـــــدية مـــدينة الـــبـرتقــــال تـــــرحــــب بضيوفيها الكرام

la révolte dees OULED SID CHEIKH

 Les béni chougrrane s'allièrent aux  Ouled Sidi Cheikh Des milliers d'hectares ont été pillés en 1871 , et des milliers de colons se sont installés sur les grandes plaines exploitant les paysans algériens. La résistance qui s'est poursuivie dans un premier temps par les armes avec les insurrections des Zaâtcha (1844), des Ouled Sidi Cheikh (1864), La révolte avait comme matrice générale la riposte contre la politique coloniale qui se particularisait par l'expropriation des terres agricoles et l'encouragement à la colonisation.C'est ainsi que les béni chougrane participérent à cette insurrection ddes OULED SIDI CHEIKH.A l'origine ..... "En 1864 l'insurrection fut déclenchée à cause des mauvais traitements subis de la part des autorités coloniales particulièrement après l'affront subi par Si Fodil, secrétaire de Si Slimane, leader des Ouled Sidi Cheikh, de la part des troupes du bureau arabe d'El Bayadh"(...)"Si Slimane abandonna la responsabilité de Bachagha (...) institua une assemblée guerrière avec les membres de sa famille et décrétèrent la guerre sainte (Djihad) contre les troupes d'occupation"La révolution pris de l'ampleur et se propagea à différents régions sous la conduite de de Si LAZREG Belhadj dans l'Ouarsenis, . Ils commencèrent à s'attaquer aux garnisons françaises ""On connaît les épisodes essentiels de ce qu'on appelé essentiels de ce qu'on appelle, non sans quelque impropriété, l'insurrection du Sud Oranais. Les bandes insurgées de Bouamama résistèrent le 10 mai au premier choc de nos troupes puis, glissant à travers nos colonnes, pénétrèrent dans la région de Tiaret, Frenda et Saida, portant le pillage, l'incendie et le meurtre aussi bien parmi les indigènes que sur les chantiers européens d'exploitation d'alpha; elles réussirent à regagner le Sud avant de reparaître dans les mêmes régions, aidés de contingents de Harrar Cheraga en juillet 1881 pour disparaître à nouveau. A l'automne, les bandes furent rejetées en territoires marocain d'où elles procèdent d'ailleurs à de nouvelles incursions, et cela jusqu'en mai 1883"

ImageChef.com - Custom comment codes for MySpace, Hi5, Friendster and more le Perregaulois KRIM ARBI Ahmed vous remercie pour votre visite .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×