المحمـــــدية مـــدينة الـــبـرتقــــال تـــــرحــــب بضيوفيها الكرام

ADMINISTRATIF


Mohammadia Mascara (wilaya) Algérie Monde

 


Variantes des noms: noms locaux, historiques, originaux ou noms en d'autres langues CASTRA NOVA BENI CHOUGRANE
Perrégaux
Mohammadia المحمدية

coordonnées géographiques en degrés (décimal)
35.60°N
0.06°E

données de population
année population type source des données
1977 33 969 recensement secondaire
1987 52 072 recensement secondaire
1998 51 585 recensement officiel
2009 47 889 calculation

 

 

        Un décret présidentiel sera promulgué prochainement : Les wilayas déléguées étendues au reste du pays
L'Algérie connaîtra bientôt un nouveau découpage administratif. Un décret présidentiel sera en effet promulgué dans les prochains mois. L'annonce a été faite le 5 juillet par le président Bouteflika, à l'occasion du 46e anniversaire de la fête de l'indépendance, lequel semble accéder au vœu de nombreuses populations de voir un jour leur daïra promue au statut de wilaya. L'idée de créer de nouvelles wilayas ne date pas d'aujourd'hui. Elle remonte à plusieurs années et elle a fait son chemin depuis quelques mois. Noureddine Yazid Zerhouni, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, a évoqué, à maintes reprises, l'existence d'un projet dans ce sens, sans pour autant fournir des indications claires sur sa teneur. Cela a fait couler beaucoup d'encre et a ouvert la voie à toutes sortes de rumeurs : sept, dix ou vingt wilayas de plus...

 

 

 


Le chef de l'Etat vient ainsi de trancher la question : pas de nouvelles wilayas dans l'immédiat. Ce serait à moyen terme. L'argumentaire avancé est le manque d'encadrement et de personnel qualifié pour ce faire. L'option qui est définitivement retenue est bien la création de nouvelles wilayas déléguées. Une expérience que connaît depuis plusieurs années Alger, qui est dotée de sept circonscriptions de ce genre. Le président de la République considère ce changement de stratégie comme « impératif » dans le redressement des dysfonctionnements multiples constatés.

L'adoption de cette nouvelle forme d'organisation administrative, qui consiste à élever certaines daïras au statut de wilaya et à créer de nouvelles communes, s'inscrit, selon le chef de l'Etat, dans le souci de « répondre aux exigences de la gestion et aux besoins du développement » qui se font sentir de plus en plus dans différentes régions du pays. M. Bouteflika atteste que cette nouvelle organisation administrative tend à impulser le développement, à trouver de meilleures réponses aux problèmes du citoyen et à atténuer la tension dans certaines wilayas à forte concentration de populations. Mais aussi, elle vise à consolider la présence de l'Etat dans les régions frontalières qui vivent, indique-t-il, « des problèmes bien particuliers ».

Le premier magistrat du pays, s'exprimant devant les officiers supérieurs de l'armée, affirme que « toutes les mesures nécessaires » sont prises afin d'assurer « un découpage équilibré des communes au niveau des wilayas », mais aussi « à réduire les distances entre les communes pour une meilleure gestion de proximité ». Les critères de sélection des daïras qui seront élevées au statut de wilaya déléguée sont, apprend-on de source sûre, à la fois l'éloignement, la densité de la population et la proximité avec les frontières. Le Président souligne en effet que les spécificités des régions frontalières sont prises en compte au même titre que celles du Sud non frontalières et des Hauts Plateaux. Au Nord, c'est beaucoup plus la densité de la population qui est le facteur déterminant. Notre source évoque l'existence d'une liste de plus de 100 daïras qui sont susceptibles de devenir des wilayas déléguées. Parmi celles-ci, il y a des daïras frontalières avec le Maroc, à l'image de Maghnia.

Il y a aussi dans la même wilaya, Nedroma .L'on peut citer égalementMOHAMMADIA ex.Perregaux (Mascara), Aïn Sefra et Mecheria (Naâma), El Attaf (Aïn Defla). Pour le Président, cette nouvelle forme d'organisation administrative va sans doute « assurer une vie décente au citoyen ».

 Il y'a des priorités économiques et stratégiques du développement des régions. La ville de MOHAMMADIA(ex:pérregaux) est concernée ,c'est une plateforme et un carrefour économique très important.

 Qiblah
est la direction de prière pour les musulmans. La direction est calculée pour la distance la plus proche à la Ka'bah (sur le grand cercle).
Indication en degrés (0°/360°: Nord, 90°: Est, 180°: Sud, 270°: Ouest)
Note: pour les localités très près de la Ka'bah la direction calculée peut dévier un peu de la direction réelle.

 

 

Qiblah pour Mohammadia: 101°

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                           Perrégaux                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

ImageChef.com - Custom comment codes for MySpace, Hi5, Friendster and more le Perregaulois KRIM ARBI Ahmed vous remercie pour votre visite .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site